Lorsqu’on pense « développement à l’international » pour son entreprise, il est logique de d’abord réfléchir aux procédures légales et administratives, à la prospection, au transport… Il est naturel également de s’assurer que ses produits correspondront à la clientèle locale en termes de besoins et/ou de désirs, mais l’on s’attarde trop peu souvent sur les couleurs ainsi que leurs significations. A l’heure où le développement vers d’autres pays est de plus en plus accessible, notamment grâce à Internet et des plateformes telles que Made in France, il devient essentiel de savoir s’adapter aux pays et cultures cibles ; outre les différences linguistiques, il est ainsi crucial de prendre en compte certaines nuances culturelles d’un pays à l’autre, qui peuvent notamment se traduire à travers les couleurs.

Alors, le rouge ; agressif ou passionnel ? Joie ou deuil ? Voici un petit guide pour vous aider à conquérir le monde avec les bonnes couleurs.

Bleu

Couleur la plus appréciée à travers le monde, le bleu reflète généralement dans les cultures occidentales le calme, la sagesse, ou encore la sérénité. Il peut également être associé à un sentiment de mélancolie, et traduit une idée de loyauté et d’autorité.

Dans certaines cultures orientales, le bleu représente l’immortalité et/ou la guérison. C’est ainsi la couleur que prennent les amulettes de guérison en Grèce, Turquie, Afghanistan, Iran et Albanie. Dans la religion hindoue, le bleu est la couleur de Krishna et traduit l’amour et la joie divine.

Rouge

Puissant, passionnel, le rouge embrasse bien des sens. En Occident, il représentera l’amour, la passion, l’ardeur et le triomphe… Mais également la colère, le danger ou l’interdiction. Il revêt également un sens historique et politique, notamment en Russie et en Europe de l’Est, où il est souvent associé au communisme.

En Asie cependant, le rouge est joyeux, signe de prospérité et de longue vie. Il n’est ainsi pas rare que les mariées se parent de cette couleur, ou que les enveloppes contenant de l’argent pour des fêtes ou anniversaire soient rouges. En Inde, le rouge sera synonyme de pureté, de sensualité, de richesse ou encore de pouvoir.

Au Nigéria, il est couleur d’agressivité, tandis qu’il marquera le deuil en Afrique du Sud.

Vert

En plus d’un écho universel à la nature, le vert est souvent associé dans les cultures occidentales à l’espérance, la chance ainsi que la stabilité. Cependant, il pourra également évoquer la jalousie, l’échec et l’infortune. On est ainsi vert de jalousie, et le vert porterait malheur au théâtre en France.

Dans les cultures asiatiques, le vert est symbole de jeunesse et de fertilité, mais également d’infidélité. Pas question donc d’offrir un accessoire vert à sa moitié en Chine. En Indonésie, le vert est une couleur interdite traditionnellement.

Au Moyen-Orient, le vert fait référence à l’Islam et est ainsi signe de chance et de fertilité. Quant au Mexique, il s’agit de la couleur nationale, symbole d’indépendance.

Jaune

De manière universelle, le jaune évoque le soleil, la joie et la chaleur. En Occident, on l’associera également à la connaissance, la fête ou l’amitié. Certaines connotations seront cependant plus négatives : en France par exemple, le jaune est également la couleur de l’infidélité et de la trahison, tandis qu’en Allemagne il évoquera aussi l’envie et la jalousie.

En Asie, le jaune pourra être synonyme de royauté ; il représente la force et le courage au Japon. Mais pourra être associé à la pornographie en Chine.

Il peut être couleur de deuil en Amérique Latine ou en Egypte.

Orange

Joie, optimisme, créativité ou automne… La couleur orange est généralement associée à des sens positifs dans les cultures occidentales. Il s’agit également de la couleur de la famille royale aux Pays-Bas.

Dans les cultures orientales, cette couleur traduit également des sentiments positifs tels que l’amour, la joie, l’humilité ou la bonne santé. Le jaune safran, proche de l’orange, est une couleur sacrée en Inde.

Au Moyen-Orient cependant, la couleur orange sera davantage synonyme de danger ou de deuil, de perte. Tandis qu’en Colombie, elle symbolisera la sexualité et la fertilité.

Violet

A travers le monde, le violet véhicule souvent une idée de royauté, de richesse – cela est notamment dû au fait que la teinture était très coûteuse à créer. Cette couleur peut également référer à la spiritualité : si elle est associée à la pénitence dans la religion catholique, au Japon, elle est réservée aux moines bouddhistes accomplis (dans le cadre de cette religion bien sûr).

En Inde en revanche, le violet sera synonyme de tristesse et de malheur. Il est couleur du deuil en Thaïlande et au Brésil.

Noir

Le noir est couleur d’élégance, de sobriété et de simplicité. Il peut également traduire la rigueur, le mystère ou la noblesse.

En Occident, il s’agit de la couleur du deuil, de la mort, et peut évoquer la tristesse, le vide, voire le mal. A l’inverse, le noir est joyeux au Japon, où cette couleur est parfois portée lors des mariages. Au Moyen-Orient et en Egypte, le noir sera également la couleur de la renaissance.

En Chine, il s’agira de la couleur des jeunes garçons, tandis qu’en Afrique le noir sera signe de masculinité et de maturité.

Blanc

Dans les cultures occidentales, le blanc est très souvent symbole de pureté, d’innocence. Couleur traditionnelle lors des mariages, elle représente également la bonté, l’équilibre, la paix et le Bien.

A l’inverse, le blanc est couleur de deuil au Japon, en Corée et en Chine. En Inde, il est couleur de malheur.

Au Pérou, le blanc évoque la bonne santé, le temps (qui passe) ainsi que les anges. Au Moyen-Orient, c’est un double sens de pureté et de deuil que revêtira cette couleur.

Les couleurs occupent une place importante de l’identité culturelle, historique, propre à chaque pays ou région. Les significations et perceptions décrites précédemment le sont à titre général, mais peuvent bien entendu varier d’un individu à un autre.  Du Mexique au Japon, de la France à l’Inde ; bien des couleurs, encore plus de significations… Pour une infinité de possibilités.